Aller au contenu principal

23 juin 2011

L’Ambassadeur du Japon Remercie la Délégation d’Aide Médicale de Tsahal

par Israel Defense Forces

L’ambassadeur du Japon en Israël a organisé un événement en l’honneur de la délégation d’aide de Tsahal qui s’est rendue au Japon en mars dernier suite au tsunami.

M. Haruhisa Takeuchi, l’ambassadeur du Japon en Israël, a exprimé sa gratitude envers la délégation d’aide médicale de Tsahal qui s’est rendue au Japon fin mars pour soigner les victimes du séisme, lors d’un événement organisé chez M. Takeuchi la semaine dernière.

Plus de 90 personnes ont participé à l’événement, dont le Directeur-Général du Ministère des Affaires Étrangères Rafael Barak, l’Officier Médical en Chef, le Général de Brigade Dr. Nachman Esh, le Commandant de la Délégation, le Général de Brigade Shalom Ben-Arieh, et les membres de la délégation ainsi que ceux de l’Ambassade du Japon en Israël.

« Ce n’est pas la première fois que nous envoyons des délégations d’aide dans des pays étrangers, mais c’est la première fois que nous organisons un tel événement chez un ambassadeur », a dit le Général de Brigade Ben-Arieh. « Bien que plusieurs mois se soient écoulés depuis notre retour en Israël, nous sommes encore très touchés par [le malheur] du peuple japonais. »

« Nous avons été témoins du grave état de destruction et nous avons été étonnés par le sang froid et le rétablissement rapide de la nation japonaise », a-t-il poursuivi. « Nous sommes venus offrir de l’aide, et sommes revenus inspirés, en ayant beaucoup appris sur la façon de surmonter un tel désastre. »

L’ambassadeur Takeuchi a prononcé les paroles suivantes : « Ces trois mois ont été extrêmement difficiles pour nous, mais nous avons appris que nous pouvons compter sur le monde entier et que nous ne sommes pas seuls. Nous avons été stupéfaits par la solidarité et la bonne volonté ».

« Travailler avec une culture étrangère dans une zone dévastée est un réel défi », a poursuivi Takeuchi. « Cependant le professionnalisme et le respect dont vous avez fait preuve envers la nation japonaise et sa culture ont permis à la délégation de non seulement accomplir sa mission, mais aussi de réchauffer les cœurs des victimes et de la nation japonaise toute entière. Nous vous serons à jamais reconnaissants pour toute votre aide et nous espérons que vous retournerez dans un Japon remis sur pied dans le futur, et que vous redécouvrirez notre pays. »

Délégation de Tsahal au Japon. Photo d'archives : Dover Tsahal

L’ambassadeur Takeuchi a également lu les lettres de remerciement adressées aux membres de la délégation par les maires de Kurihara et de Minami-Sanriko, qui avaient été traduites en hébreu et distribuées aux invités.

Depuis que la délégation est retournée en Israël en avril, le processus de réhabilitation a considérablement progressé dans le district de Miyagi et dans l’ensemble du Japon. Au début du mois de juin, une clinique a ouvert à Minami-Sanriko.

« Il est juste de dire l’équipe médicale israélienne a préparé le terrain pour [le rétablissement] de services médicaux dans la ville », a écrit le Maire Hitoshi Sato. « Les services médicaux dans notre ville ont été rétablis beaucoup plus rapidement que dans d’autres villes de la région. Nous n’oublierons pas votre gentillesse. »

« Nous nous souviendrons toujours de la gentillesse d’Israël dans l’aide qu’il nous ont faite parvenir et nous travaillerons à préserver un lien profond entre les deux nations », a ajouté Isamo Sato, maire de Kurihara.

La Colonel Dr. Cohen-Marom, qui a dirigé le personnel médical de la délégation, a indiqué que l’activité de la délégation au Japon a été à l’origine d’actions majeures dont les effets se font toujours sentir.

« Nous avons écouté aujourd’hui l’immense influence qu’a eu délégation ; cela fait chaud au cœur et donne une valeur ajoutée à son aspect médical », a-t-elle dit. « Notre activité est toujours un sujet de discussion majeur là-bas. De telles délégations d’aide se rendent sur place habituellement pour quelques jours, aident autant que possible, et puis s’en vont. Cette fois, nous avons laissé derrière nous un complexe hospitalier, avec un bâtiment et des fournitures, ainsi que des instructions pour les docteurs locaux sur la façon de faire fonctionner le matériel médical. Nous avons reçu des rapports et des photos de ces derniers, et notre hôpital sert de centre médical principal dans la région, en soignant les réfugiés qui ont besoin d’aide. C’est très touchant. Notre travail a été important, et le fait de savoir que nous avons touché des milliers de personnes et que nous les avons réconfortés dans leurs cœurs est réellement gratifiant. »

Cliquez ici pour en savoir plus sur les interventions de Tsahal à l’étranger lors d’attentats ou de catastrophes naturelles (Colombie et Haïti en 2010, Nairobi en 2006, etc.)

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :