Aller au contenu principal

16 juin 2011

Des Photographes de l’Armée Américaine en Israël

par Israel Defense Forces

Au cours des deux dernières semaines, un certain nombre de photographes de l’Armée Américaine ont rencontré des représentants de l’Armée Israélienne afin de découvrir Tsahal et ses techniques en matière de photographie.

Sept Américains, dix Israéliens, des milliers de dollars de matériel de tournage et deux semaines de rapprochement, de collaboration et d’apprentissage. Les unités de photographes militaires de terrain de Tsahal et de la US Army ont réuni leurs forces pour la deuxième fois en participant à un séminaire au sujet des méthodes de photographie sur le champ de bataille.

« C’est un plaisir de revenir ici », dit le lieutenant de la Marine Américaine Sherrouse, commandant de la délégation américaine qui avait participé au précédent séminaire en Israël en 2008 ainsi qu’au programme international pour les photographes militaires sponsorisé par les États-Unis.

Photographes militaires israéliens et américains

Cette année, les photographes sont conviés à des séances photos uniques. Ils ont notamment accès à divers exercices complexes auxquels participent les meilleures unités d’élite de Tsahal. « Nos hommes sont des anciens combattants d’expérience, mais nous avons encore beaucoup à apprendre de nos homologues israéliens. »

Profitant de cette opportunité unique pour apprendre et échanger, les photographes se réunissent pour un examen de leur matériel après chaque séance photo, comparent leurs techniques et examinent le travail de chacun. Les Américains ont des techniques visuelles de transmission de données avancées et un centre mondial de partage des données en ligne.

« Le séminaire a beaucoup à nous apporter professionnellement », explique le Sergent Noam Sarna, un photographe de Dover Tsahal, la Brigade du Porte-parole de l’Armée Israélienne. « C’est incroyable de voir comment la même unité fonctionne dans une armée différente, et en particulier dans l’Armée Américaine. »

« Alors que les photographes américains utilisent leurs photos pour corriger des erreurs de combat », explique le Commandant Micha Ohana, commandant de l’unité des photographes militaires de Dover Tsahal, « nous nous concentrons fondamentalement sur les relations publiques. Et nous n’oublions pas notre objectif principal même pendant ce séminaire », continue-t-il. « Nous nous servons de cette opportunité pour montrer à quel point les unités de Tsahal  sont uniques et professionnelles, ainsi que pour expliquer le tracé de nos frontières, les problèmes et les menaces auxquels Israël doit régulièrement faire face, au moyen de voyages dans le nord d’Israël et dans les régions touchées par le terrorisme. »

Pendant ces deux semaines, les soldats ont pu développer des relations professionnelles et personnelles. Aux États-Unis, les soldats réservistes passent une année entière dans un pays étranger (pour la plupart en Allemagne) loin de leurs familles, à la différence des soldats israéliens qui effectuent leur service dans leur pays. »

« Ce sont des gars formidables », dit le Lieutenant Sherrouse, « ils sont sortis de leur routine pour nous accueillir chaleureusement et veiller à ce qu’on ne manque de rien. »

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :