Aller au contenu principal

12 juin 2011

Rien de Nouveau sur le Pont du Marmara

par Israel Defense Forces

La coalition des organisations qui prévoient de participer à la prochaine flottille à destination de Gaza est similaire à celle qui était responsable de la flottille « Marmara » de l’an dernier, selon un rapport publié par le Centre Meir Amit d’Information sur les Renseignements et le Terrorisme.

Selon le rapport du Centre Meir Amit d’Information sur les Renseignements et le Terrorisme, les trois organisations au cœur de la préparation de la prochaine flottille sont l’organisation turque IHH, l’organisation européenne ECESG (the European Campaign to End the Siege of Gaza, ou la Campagne Européenne pour Mettre Fin au Siège de Gaza), et enfin l’organisation américaine FGM (Free Gaza Movement, ou Mouvement pour la Libération de Gaza). Elles sont toutes trois associées à l’islamisme et plus particulièrement à l’organisation des Frères Musulmans ainsi qu’à la gauche radicale. Elles ont été rejointes par des organisations anti-israéliennes du monde entier, y compris des organisations sociales et des organisations oeuvrant pour le bien-être humain. Toutes ces organisations vont participer à la prochaine flottille – qualifiée de provocatrice par les dirigeants politiques et militaires israéliens – à bord du Mavi Marmara rénové, un bateau fourni par l’IHH et qui devrait être à nouveau utilisé comme bateau « vedette » de la prochaine flottille. Cinq cents passagers sont attendus à bord.

L’information publiée dans le rapport du Centre d’Information sur les Renseignements et le Terrorisme se fonde sur le site internet de l’IHH, où est publiée une liste provisoire de 23 organisations du monde entier prenant part à la « Flottille de la Liberté 2 ». Le rapport précise que des organisations d’Europe (Scandinavie et Europe occidentale, en particulier Grande-Bretagne), d’Amérique du Nord (États-Unis et Canada) et d’Asie font partie de cette liste. L’examen minutieux des organismes mentionnés révèle une forte ressemblance avec les organisations qui avaient pris part à la flottille de l’année passée.

En outre, le rapport rappelle que les trois organisations au cœur de la liste des participants à la prochaine flottille ont d’importantes capacités financières et organisationnelles, et que l’IHH possède également des capacités politiques non négligeables.

Selon le rapport, les organisateurs de la flottille espèrent entraver les efforts déployés par Israël pour les empêcher d’atteindre la bande de Gaza en augmentant le nombre de bateaux et de passagers, notamment en conviant des célébrités à bord.

Les organisateurs de la flottille tentent d’agrandir leur équipage avec des Juifs et même des israéliens dans l’espoir d’accroître leur « légitimité » et d’attirer l’attention des médias. Le rapport mentionne enfin que les organisateurs ont prévu d’entraver les efforts israéliens d’arrêter les bateaux par des actes de défiance et de résistance, et il estime qu’ils pourraient avoir recours à la violence pour atteindre la bande de Gaza (comme l’an dernier).

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :